DEUX MAÎTRES QUE TOUT SEMBLAIT OPPOSER RÉUNIS À GIVERNY

 

En ce printemps synonyme de renouveau, l’exposition Monet / Rothko fait rejaillir la couleur. L’œuvre du chef de file de l’impressionnisme a beaucoup influencé Mark Rothko, figure de l’art abstrait.  Direction le musée des impressionnismes Giverny.

 

 

DES POINTS COMMUNS

L’œuvre de Claude Monet a rayonné bien au-delà de nos frontières. Ainsi a-t-elle beaucoup inspiré les peintres américains, après-guerre. Né en Lettonie et fait citoyen américain, Mark Rothko est particulièrement fasciné par Monet et sa maitrise de la lumière. Quand Monet signe une peinture jugée antiacadémique à l’époque, Rothko s’opposera lui aussi au conservatisme artistique. Au fil des ans, le maître de l’impressionnisme laisse tomber la représentation humaine au profit de la nature. Rothko passera de l’art figuratif à l’art abstrait. L’horreur de la Seconde Guerre mondiale a fait éclore de nouveaux courants artistiques pour transcender la réalité.

 

 

PLEINS PHARES SUR L’IMPRESSIONNISME TARDIF

Aujourd’hui, le musée des impressionnismes Giverny propose jusqu’au 3 Juillet 2022 cette exposition événement qui fait dialoguer les œuvres tardives de Claude Monet et les toiles aux couleurs énigmatiques de Mark Rothko. Depuis quelques années en effet, des recherches sur l’impressionnisme tardif ont mis en lumière les similitudes entre les tableaux de Claude Monet et ceux des peintres de l’abstraction. L’exposition propose le rapprochement entre six œuvres de Rothko et sept peintures de Monet. Et, comme se plaisait à le conseiller Rothko, n’hésitez pas à vous approcher de ses toiles, à quelques centimètres seulement, pour en saisir toute la force.

 

Exposition à jumeler avec la visite du jardin de Claude Monet, tout simplement exceptionnel, parce qu’il est l’œuvre du grand peintre, sa source d’inspiration et une clé de compréhension de ses tableaux.